Autres…

Comment fait-on pour le travail ?

Anne : J’ai signé un CDI en novembre 2014 après deux ans d’alternance dans mon cabinet d’expertise comptable. Malheureusement, je ne vais pas pouvoir demander une année sabbatique car je ne remplis pas toutes les conditions (6 ans d’activité professionnelle et 3 ans d’ancienneté dans l’entreprise).

La réaction au travail a plutôt été bonne. Les collègues disent que c’est maintenant ou jamais et que j’ai bien raison de partir, sauf peut être mon chef qui a plutôt dit « mais qu’est ce que tu vas faire à l’étranger, il y a pas de 4G, les gens ne parlent pas français, c’est pas pour moi ! ». Pour le reste, je vais essayer de négocier une rupture conventionnelle sinon je n’aurai d’autre choix que de démissionner. Après discussion avec ma Direction, j’ai pu obtenir la rupture conventionnelle, ce qui est l’idéal pour moi ! Je quitterai mon poste le 18 Septembre.

Martin : Je suis actuellement en intérim dans un hôpital privé. Mon contrat terminant fin août, ça me laisse un mois pour peaufiner les derniers préparatifs et prévenir le Pôle Emploi de notre projet afin de faire un report des allocations de chômage pour notre retour (s’il y en a un !).

Que faisons-nous de notre appartement et de nos affaires ?

Nous sommes en location à côté de Lille. Nous n’allons pas pouvoir garder notre appartement pendant que nous sommes partis, nous sommes donc obligés de rompre notre bail. Pour ce qui est de nos affaires, nous avons déjà vendu et nous allons continuer à en vendre certaines. Pour le reste, nous allons l’éparpiller un peu partout chez nos familles et amis, le but étant de ne pas avoir à tout racheter une fois rentré.

Attention à ne pas oublier les abonnements à résilier !

Box internet, téléphone, EDF, assurance, transport, sport… il faut faire le tour de tout et ne rien oublier ! Attention aux dates, si certains contrats se résilient rapidement pour d’autres il faut prévoir plusieurs semaines à l’avance.

Où trouver un tel budget ?

Honnêtement on avait déjà pas mal d’économies tous les deux de notre côté. Anne étant radine, elle fait très attention à ses dépenses et en plus elle a vendue sa voiture en décembre ce qui a été un gros plus ! Et puis, il y a les économies de tous les jours : on se limite en sortie, on fait les courses uniquement avec les tickets restaurants d’Anne, on profite des promos etc.

Que ferons-nous une fois rentrés ?

Alors là c’est une grande question ! Effectivement quand nous rentrerons nous serons sans travail et sans logement. Si à la base, ça peut en effrayer plus d’un, on essaye de ne pas trop y penser pour le moment. Dans tous les cas, on sait qu’on n’est pas tous seuls et on a la chance d’être dans une branche d’activité dans laquelle c’est assez rapide de trouver un emploi. Après en plus de notre budget tour du monde, on met un peu de côté histoire de ne pas rentrer sans rien et de pouvoir vivre quelques semaines sans autres ressources.

Qui prévenir de notre départ ?

Vous connaissez Ariane ? Quand vous partez en voyage c’est un indispensable par les temps qui court. C’est un service de l’Etat qui vous permet de vous enregistrer gratuitement. Ainsi vous recevrez des recommandations de sécurité du pays dans lequel vous êtes, vous serez contacté en cas de grise dans le pays et vos proches pourront être prévenus facilement en cas de problème.