Bilan Sud de la Thaïlande

Itinéraire

Notre itinéraire pour le sud de la Thailande :

Satun  → Trang (2 jours) → Krabi (7 jours) → Koh Pha Ngan (7 jours) → Chumphon (1 jour) → Hua Hin (2 jours) → Samut Songkhram (2 jours) → Bangkok (1 jours) → Kanchanaburi (4 jours) → Bangkok (3 jours) → Maet Sot.

Nous avons passé 30 jours dans le sud de Thaïlande, le but était de remonter depuis la Malaisie jusque Bangkok pour faire notre visa birman. La Thaïlande est un pays qui offre énormément d’activés et de paysages différents, c’est pourquoi nous avons d’abord fait le sud et nous ferons le nord après le Myanmar.

Budget

Le cours du bath est très instable et d’un retrait à un autre on peut y perdre beaucoup comme y gagner, c’est vraiment aléatoire et pas pratique pour le budget !  En moyenne sur notre séjour le taux était de 1€ pour 37,86 baths. Un budget de 20€ par jour et par personne était prévu soit 1160€ pour nous deux. On a réellement dépensé 1012€ soit une moyenne de 18,07€ par jour chacun. Nous avons encore fait une économie de 148€. Ce budget ne tient pas compte de l’Open Water de Benjamin et de la sortie snorkeling de Sylvie qui étaient prévus comme cadeau.

Par jour le budget moyen pour une personne se compose de la façon suivante : 4,40€ pour le transport, 3,75€ pour l’hébergement, 6,75€ pour la nourriture, 1,74€ pour les visites et 1,43€ pour les extras.

A noter qu’il est possible de dépenser moins pour la nourriture mais nous nous sommes fait plaisir parce que manger est une priorité pour nous et quand on aime, on ne compte pas !

A savoir sur la Thaïlande du Sud

  • Tu n’as jamais voyagé en Thaïlande si tu ne connais pas le Seven Eleven ! Ce sont des petits magasins qu’on trouve absolument partout, ouverts 24/7. Très pratique, il faut avouer qu’on les connait par coeur !
  • On trouve beaucoup de ladyboy, ce sont des hommes « devenus » femmes. Alors forcément des fois, on a des doutes et on essaye de savoir si s’en est un ou non.
  • Les macaques sont habitués aux hommes et n’ont pas peur de venir vous chopper vos aliments directement de vos mains, au point de montrer leurs crocs, donc attention !
  • Les thaïlandais vous accueillerons avec le sourire et viennent en aide spontanément quand vous rencontrez un problème.
  • Il y a des frais bancaires à chaque retrait (environ 200 baths)
  • Pour dire bonjour et merci ce n’est pas la même chose si vous êtes un homme ou si vous êtes une femme, attention à ne pas vous trompez ça peut prêter à confusion ^^
    • Bonjour : Sawat di Khap (homme) ; Sawat di Khaa (femme)
    • Merci : Kop koun Khap (homme) ; Kop koun Khaa (femme).

Comment se déplacer ?

Les moyens de transports sont nombreux et vous amènent quasiment partout dans le pays. Nous avons beaucoup voyagé en train, c’est la solution la moins cher mais aussi la moins rapide. Ayant le temps, cela nous convenait parfaitement et c’est toujours plus sympa de voyager avec les locaux et admirer les paysages ! Beaucoup de voyageurs prennent le bus car il y en a énormément et la plupart des trajets s’effectuent la nuit, ce qui permet d’économiser une nuit à l’hôtel. Pour prendre vos tickets, vous pouvez vous rendre directement dans les stations de bus / gare ou alors passer par les agences / guesthouses mais vous risquez d’avoir à payer une commission supplémentaire. Attention, parfois les bus sont vite remplis selon la destination et la période, donc vérifiez quelques jours avant pour être certain d’avoir celui que vous voulez et le réserver.

Pour aller sur les îles, il y a des compagnies qui proposent des trajets bus+ferry ou uniquement le ferry selon votre point de départ. Les prix varient un peu voir beaucoup selon les agences, on vous conseille de passer directement par les compagnies de transport et non pas par les agences de tourisme qui font l’intermédiaire et qui se prennent une marge conséquente.

Sur Bangkok, vous aurez le choix également entre les taxis, le BTS (métro aérien), mototaxi, taxiboat, ferry, etc. Le taxibaot est la solution la moins cher pour vous déplacer entre les différents points touristiques. Il ne faut pas prendre celui avec le drapeau bleu car c’est le bateau touristique par excellence qui coûte 40 baths quelque soit l’endroit où vous descendez. Privilégiez les autres (drapeau orange, vert ou jaune), ils sont beaucoup moins chers et font le même trajet. Pour les taxi-meters, assurez-vous que le chauffeur allume son compteur (il doit commencer à 35) car s’il vous annonce un prix oralement, c’est forcément plus cher ! Enfin, pour le métro, le prix varie selon la distance que vous allez faire entre chaque station.

Les vols internes ne sont pas cher et permettent de se rendre rapidement d’une grosse ville à une autre.

Que manger ?

En Thaïlande on trouve de tout ! Du riz aux tarentules vous avez le choix. La street food est bonne, il ne faut pas avoir peur de se lancer. C’est même parfois meilleur que dans certains restaurants. Le plat traditionnel est le PadThaï et est composé de nouilles avec du tofu, crevettes grillés et oeuf accompagné d’une sauce sucrée mais chaque restaurant le fait un peu à sa façon, on n’a jamais eu deux fois la même chose ! Sinon on retrouve les classiques comme le Fried rice ou Fried noodle. On vous conseille vraiment d’essayer la nourriture dans les marchés de nuit, il y a en a pour tous les goûts et l’ambiance y est conviviale. Bien sûr, il y a également les restaurants européens et on ne vous cache rien, on a fait parfois un petit détour pour y manger des spaghettis ou burgers !

Où dormir ?

Vous n’aurez pas de souci à vous faire de ce côté, vous trouverez toujours un endroit où dormir. Par contre les prix varient énormément selon le lieu où vous êtes. Par exemple, à Bangkok nous avons dormi en dortoir pour 600 baths (15,85€) alors qu’à Kanchanaburi nous avions un bungalow avec salle de bain privé pour 150 baths (3,96€) ! Nous n’avons jamais réservé de chambre sauf à Koh Pha Ngan car on nous avait dit que pendant la Full Moon Party on risquait de ne plus avoir de chambre correspondant à notre budget. Concernant Bangkok, les prix varieront selon le quartier où vous vous situez, donc n’hésitez pas à faire du « porte à porte » entre les guesthouses pour y trouver votre bonheur. Au niveau confort on n’a pas était emballé mais ça restait raisonnable et comme on dit : on en a pour son argent !

Nos impressions sur le sud de la Thaïlande

On a bien aimé cette partie du pays, plus touristique c’est sûr mais elle vaut vraiment le coup d’œil. Entre les montagnes karstiques et les spots de plongée, il y a tout ce qu’il faut pour en prendre plein la vue. Pendant notre séjour, nous avons apprécié également de pourvoir se poser une semaine sur une île comme si on était en vacances. Lorsque l’on a eu des soucis pour s’orienter ou un problème avec le scooter, les thaï sont venus nous aider tout de suite sans même qu’on ait eu le temps de demander quelque chose et ça c’est vraiment appréciable et en plus toujours avec le sourire ! On ne regrette pas d’avoir fait le choix de faire la Thaïlande en deux fois, pour profiter pleinement de ces régions.