L’île de Koh Rong

Ça faisait 3 mois qu’on n’avait pas vu la mer donc autant dire qu’on était pressés d’aller y refaire un petit plongeon ! Et pour se faire, direction l’île de Koh Rong, sensée être un petit coin de paradis à 20 km des côtes cambodgienne.

L’île n’est pas très grande. On arrive après 2 heures de bateau sur la plage principale où se trouvent toutes les guest-houses. A première vue, il y a du monde mais c’est pas encore trop le rush et il y a des petits restaurants qui ont l’air sympa (mais les prix aussi sont sympas). On est optimistes et on part sacs sur le dos pour voir le prix des bungalows un peu plus loin sur la plage. Les prix ne font qu’augmenter et arrivés à la fin de la plage on pouvait avoir un bungalow pour 70$ la nuit ! Bon on a fait demi tour et tant pis, on dormira dans le centre où il y a un peu plus de bruit.

Le but d’être sur une île comme celle ci c’est de ne rien faire, et pour une fois on a plutôt bien respecté notre programme ! En même temps, l’eau transparente et le sable blanc n’aspire pas à autre chose.

Long Beach

La long beach de Koh Rong se trouve de l’autre côté du coin aux guest-houses. Pour y accéder, vous pouvez soit prendre le bateau soit y aller à pied en passant par un petit chemin qui traverse l’île. Il faut compter une heure pour y aller, le chemin est sympa, la distance n’est pas énorme mais parfois c’est pentu et à la fin on finit carrément en rappel.

Mais la marche en vaut la peine, après avoir passé les travaux, vous arrivez sur une plage longue de 7km avec du sable blanc à perte de vue et une eau plus bleue que jamais. Très franchement, on n’a jamais vu une eau aussi transparente et c’était le pied.

Le seul point négatif pour ne rien vous cacher, c’est que l’île a été loué pendant 99 ans à des chinois pour qu’ils l’aménagent en « zone touristique ». Résultat, ils ont prévu de construire une route qui fait tout le tour de l’île à l’heure où actuellement il n’y a que du sable et du coup il y a des travaux un peu partout. Au début de la long beach, ils ont rasé des hectares d’arbres et sont en train de construire un hôtel. En résumé quand vous êtes à la plage, regardez plutôt la mer et non pas derrière vous !

Une journée en bateau

Le 23 février, c’était l’anniversaire de Marttin. Du coup, nous avons décidé de faire une après midi de boat trip autour de l’île toujours accompagnés de Christine et Mickaël. On commence par une sortie snorkeling autour d’une petite île située en face de la plage de Koh Rong. L’eau est toujours très transparente ce qui permet à Anne de voir les fonds marins et les poissons sans aller dans l’eau.

Le bateau reprend ensuite la route vers la Long Beach devant laquelle on s’arrête une petite heure afin de pêcher notre repas du soir. La pêche n’aura pas été très fructueuse pour nous mais les gars du bateau maîtriser la chose et remonter des poissons toutes les minutes.

Direction ensuite la plage, où nous aurons l’occasion de nous baigner dans l’eau translucide alors que le soleil commençait à se coucher. On remonte ensuite sur le bateau pour déguster un petit barbecue préparer par nos capitaines. Au menu riz, brochettes de poulet au légumes et bien sûr le poisson pêché un peu plus tôt ! Retour ensuite sur la plage pour admirer le couché de soleil qu’on aura vu disparaître derrière une bande de brume plutôt que sur la mer.

Une fois la nuit tombée, le bateau repart jusqu’à notre prochain arrêt : les planctons fluorescents. Au début, personne n’a envie de plonger dans le noir et tout le monde a un doute sur la visibilité des planctons. Au final, deux personnes se jettent à l’eau et sont vite rejoins par la moitié du bateau pour nager avec des petits points fluorescents. Le soleil étant couché, il fait un peu plus frais maintenant sur le bateau mais les gars ont la solution : ils allument les lumières et mettent la musique à fond pour réchauffer l’ambiance !

La soirée s’est poursuivie autour d’un cocktail et d’une bonne pizza pour l’anniversaire de Martin ! On aura passé une bonne journée !

Notre escale à Koh Rong aura été plus courte que prévue mais nous avons apprécié nous prélasser sur la plage de sable blanc. Pour une fois on pense qu’on est arrivés à temps car dans quelques années l’île sera complètement aménagée et dénaturée pour le tourisme… Par contre, comme partout au Cambodge on regrette le manque de propreté des lieux. Les cambodgiens ont vraiment un problème d’éducation environnementale et les ordures sont maîtres un peu partout. Par ailleurs, ça fait mal au cœur de les voir jeter leurs déchets directement dans la mer…