Langkawi : île touristique par excellence

Langkawi est une île située sur la côte nord ouest de la Malaisie, elle est connue donc très touristique et propose un grand nombre d’activités. C’est une île détaxée donc on y trouve pleins de magasins « duty free » qui fleurissent un peu partout.

Nous avons débarqué par ferry avec Dacian, un américain rencontré dans le bus et 4 allemands (jusqu’à maintenant les allemands sont ceux qu’on a croisé le plus, ils voyagent énormément !). Nous avons partagé un mini van pour nous rendre sur la plage populaire de l’île et là première surprise: alors qu’on s’apprêtait à négocier le prix on s’aperçoit qu’ici les prix sont fixés par le gouvernement, c’est comme ça et pas autrement !

Une fois posés dans notre auberge, nous nous sommes baladés dans la rue commerçante. En fait Langkawi se résume en une rue commerçante qui longe la plage mais une rue avec des magasins de chaque côté, ce qui fait qu’en fait on ne voit même pas la plage ! On a même galéré à trouver un passage pour y accéder ! Et quand on y a enfin mis les pieds, on a été plus que surpris : la plage est remplie de stand de jet-ski qui t’accostent dans tous les sens, des voitures circulent sur le sable et même des motos, normal quoi ! La mer quand à elle est remplie de bateaux, certains tirent des bouées dans lesquelles les touristes hurlent, d’autres des parachutes ascensionnels, les jet ski dansent sur l’eau à nous en donner le tournis, bref on ne sait plus où donner de la tête. Pour la plage tranquille, on repassera.

La principale attraction de l’île est le sky cab. Ce sont des petites cabines genre télécabines qui nous amènent au sommet d’une montagne où la vue sur la mer et les îles alentours est parait-il magnifique.

Nous avons loué un scooter pour nous y rendre (notre copain Oliver). Arrivés là bas à 10h30, on y découvre un village construit exprès pour l’attraction genre village disney quoi ! On a vite compris en voyant le monde qui faisait la queue que tout était fait pour faire patienter les gens : jardins, plans d’eau, magasins, homme serpent, restaurant, musée et même un cinéma en 6D. Et pour cause, arrivés à 10h30 nous avons eu nos tickets 30min plus tard pour monter avec la session de 13h15 qui au final nous a amener au sommet vers 14h15. Heureusement qu’on avait notre pote Richard qui nous a conduit à une cascade pas loin de là le temps d’attendre notre heure de passage !

Bref tout ça pour dire qu’une fois au sommet… on n’a pas vu grand chose ! Les nuages nous entouraient et quand parfois on apercevait la plage en contrebas ça ne durait pas longtemps. De plus on a été déçus parce qu’une fois arrivés tout en haut et avoir fait le tour 4 fois des deux toutes petites plateformes, il fallait encore payer 10RM pour aller sur un pont qui rejoint deux montagnes. Bon inutile de dire qu’on ne l’a pas fait.

Pour finir la journée, nous avons roulé avec Richard mais en fait on s’est rendu compte que dès qu’on sortait de la fameuse rue commerçante il n’y avait pas grand chose autour et c’est bien dommage.

Histoire de bouger un peu de cette plage mouvementée et parce que c’étaient nos derniers jours en Malaisie (et qu’il nous restait des ringgits à dépenser !) nous avons fait un circuit dans les mangroves. Au programme : balade en bateau entre les mangroves, observation des aigles, des singes, visite d’une grotte avec des centaines de pitites chauves souris et visite d’une ferme de poissons. On n’était pas trop motivés à la base parce que c’est le truc touristique par excellence mais on sait dit qu’au moins ça nous permettrai de voir autre chose et finalement la balade était sympa.

Pour notre dernière journée nous avons marché 1h pour trouver une plage tranquille où nous avons pu nous poser, profiter de la mer et faire bronzette ! La mer en Malaisie.. où quand tu te plains parce que l’eau est trop chaude ! Le dernier soir on a rencontré un couple de français, professeurs retraités, avec qui nous avons passé un bon moment autour d’une délicieuse glace !