Malaisie : découverte de la capitale et des hautes-terres

Deux jours à la découverte de Kuala Lumpur

On est arrivés à Kuala Lumpur (KL pour les intimes) à 14h heure locale, après une longue nuit passée à l’aéroport de Colombo. Pour tout vous dire ça fait quand même un petit choc de débarquer en Malaisie après le Sri Lanka mais quelque part ça fait du bien de retrouver un peu de modernité. Une fois les bagages récupérés, nous voilà direct dans le métro, et quel métro !

C’est plutôt un train super silencieux, propre, avec des télés et où il fait froid !! Les malaisiens mettent la clim à fond, on passe du très chaud au très froid en permanence ! Heureusement, on n’est pas malades.

Après s’être un peu posé à l’auberge, on va se balader dans le quartier « shopping » juste à côté. L’occasion de découvrir des énormes centres commerciaux de 6 étages avec pleins de magasins en tout genre. C’est très grand et très chic, autant dire qu’on se sent un peu pouilleux ! Le soir venu on se rend dans une rue chinoise très connue pour sa nourriture populaire, on s’est régalé avec du poulet au miel. On a mis du temps à rentrer parce que l’orage est passé juste au dessus de nous et à squatté là un bon moment !

Le lendemain on voulait se lever tôt pour aller se promener toute la journée, finalement avec la fatigue de la veille nous nous sommes levés (enfin surtout Sylvie) à 10h20. On a commencé par la visite de Chinatown et notamment par un marché rempli de produits en tout genre made in china bien évidemment. Nous sommes ensuite allés près de la place de l’indépendance mais nous n’avons pas eu de chance puisqu’il y avait un festival du vélo et donc des tentes et des podiums partout, la vue était donc un peu gâchée. On a ensuite voulu aller au quartier indien mais nous sommes revenus bredouilles puisque par manque d’information on ne savait pas que le marché se déroulait uniquement le soir. Nous avons poursuivi notre balade par un jardin d’orchidées mais là encore pas de chance parce que ce n’est pas vraiment la saison donc une grande partie n’était pas en fleur. En début de soirée nous avons été aux tours Petronas. Il s’agit de deux tours jumelles hautes de 452 mètres avec là encore un énorme centre commercial à la base et un joli parc avec jet d’eau et piscine. Nous avons pu les voir de jours et de nuits (sous la pluie) avec les éclairages. C’était vraiment joli !

Le lendemain matin, on a été aux « Batu caves ». C’est un temple qui a été construit dans une grotte accessible après une montée de 300 marches. Manque de chance encore une fois, il y avait des travaux dans la grotte donc l’ensemble était un peu gâché et pour être honnête on a été un peu déçus on s’attendait à un plus beau temple (qui au final est tout petit) et à de plus belles décorations. La visite n’a pas duré longtemps !

Dans l’ensemble on a vraiment apprécié KL, c’est une ville qui bouge tout le temps et qui offre beaucoup de diversité. L’après midi même, nous avons pris un bus pour Cameron Highlands histoire d’aller nous mettre un peu au vert et à la fraîcheur.

Cameron Highlands

Décidément nous n’avons eu que de la malchance à KL ! Alors que nous nous rendions à la gare routière située à 200 mètres de notre hébergement pour prendre notre bus vers Cameron Highlands comme prévu, un agent nous tend un papier informant que depuis le 1er novembre (c’est à dire la vieille) les bus long court ont été déplacés au sud de Kuala Lumpur dans une nouvelle station. Bon on n’a pas vraiment le choix mais du coup on prendra le bus d’après. La nouvelle station est un immense complexe digne d’un aéroport, on comprend pourquoi ils ont tous mis au même endroit. C’est un bus VIP tout confort qui nous attend, Benjamin est heureux de pouvoir allonger ses grandes jambes, ça nous change du Sri Lanka !

Après 4h de bus, nous arrivons à Tana Ratah sous l’orage. La soirée sera calme car le lendemain on a une matinée remplie d’activités : visite d’une ferme de papillons, monter à 2026 mètres d’altitude pour un panorama sur la région, une petite promenade dans une forêt de mousse, visite d’une ferme agricole et enfin visite d’une fabrique de thé. Nous avons eu de la chance car le soleil était avec nous et on a vraiment apprécié cette journée de visites !

Nous avons été surpris par la diversité du peuple malaisien : on pourrait se croire à la fois en Inde et en Chine ! Contrairement au Sri Lanka où les cinghalais sont tous typés de la même façon (et donc où toi, petit touriste blanc, tu es vite repéré !), en Malaisie les peuples se mélangent et vivent en harmonie.

Toutefois on s’est rendu compte d’une chose : la modernité ne facilite pas forcément les choses ! La Malaisie a beau être plus développée que le Sri Lanka, on a plus galéré à se repérer dans les transports !