Triste Phnom Penh

Nous sommes arrivés comme prévus sur Phnom Penh, accompagnés de Christine et Mickaël. Au programme une leçon d’histoire avec l’étude de le triste tragédie qu’a connu le Cambodge il y a de cela environ 40 ans.

L’histoire des Khmers rouges

« Les khmers rouges (mouvement politique militaire radical) ayant pris le pouvoir sur le pays suite à de nombreuses années de guerres civiles, ont été acclamés par les cambodgiens une fois les Américains chassés du pays. Mais en réalité ils ne savaient pas à quoi s’attendre. La suite était bien pire qu’avant… Les khmers rouges sous la direction de Pol Pot prennent le pouvoir sur la ville de 1975 à 1979 et Pol Pot avait pour idées de créer un monde utopique. Il commence alors à vider les villes de ces habitants et aura une politique complètement folle de remise à zéro du pays. Ils détruiront tout ce qui a attrait aux différentes classes sociales, aux loisirs, aux religions, aux études, etc.. Ils épargneront tout de même le site d’Angkor (une chance!). Des milliers de personnes périront sur les routes suite à cet exode forcé car ils n’avaient rien emporté avec eux (nourriture et vêtement), cet exode était annoncé temporaire, ce qui n’était bien sûr pas le cas.

Les cambodgiens civils et innocents étaient emmenés de force dans des prisons et des camps pour leur faire avouer des choses qui n’ont pas faites, tout cela « grâce » à des méthodes de tortures insoutenables au nom de la nouvelle politique à mettre en place. Il suffisait de présenter un risque pour le nouveau pouvoir mais le simple fait de porter des lunettes, être moine, avoir des mains soignés… C’est à dire présenter des signes d’éducation plus avancé que les paysans de l’époque suffisaient pour être envoyé dans les prisons et se faire interroger de manière très cruelle. Tout cela était fait dans le plus grand secret aux yeux des habitants. Ils menaient la terreur dans ce pays auprès de leurs propres populations. Tout ceci s’est passé il y a moins de 40 ans c’est vraiment récent comme événements. » (Source : www.voyagesadeuxsacs.com).

Choeung Ek ou « Killing Fields » 

La visite de ce site est parfois éprouvante pour les personnes les plus sensibles. En effet, il s’agit ici d’un ancien camp d’exécution. Grace aux explications très bien faites de l’audioguide, on y découvre le parcours emprunté par les prisonniers pendant les derniers instants de leur vie. Les prisonniers étaient exécutés de manière horrible car il ne fallait pas faire de bruit donc pas de coup de feu mais ils utilisaient des battes, des marteaux, des broches bref tout ce qui peut servir à la torture et l’imagination des hommes peut aller loin en la matière… On peut encore y voir des bouts de tissus de vêtements, des os qui sortent de la terre et imaginer l’atrocité qu’ils subissaient ici. La visite du site se fait en silence et cela donne une ambiance encore plus pesante pour prendre connaissance de ce drame.

Musée Tuol Sleng ou « prison S-21 »

La prison S-21 est en fait un ancien lycée que les Khmers rouges ont transformé en zone de torture avant d’envoyer les prisonniers dans les camps d’exécution. La visite est répartie sur quatre bâtiments et chacun d’entre eux est témoin de la souffrance des milliers de personnes qui sont passées ici. Ce qui se passait dans cette prison n’était absolument pas connu par les personnes extérieures et les non khmers rouges. L’atmosphère y est encore une fois très pesante et on y découvre concrètement les conditions de détention insupportables.